Niels Ackermann

Niels travaille comme photojournaliste pour la presse suisse et internationale depuis 2007. Il vit à Kiev depuis février 2015. Ses reportages en Ukraine ont obtenus de nombreuses récompenses suisses et internationales dont le Swiss Press Photo award de photographe suisse de l'année ou le Prix Rémi Ochlik - Ville de Perpignan.

Depuis plus de deux ans, il a choisi de travailler sur une Ukraine en mutation. Donnant d'abord la parole à sa jeunesse dans son travail L'Ange Blanc, publié en avril 2016 aux éditions Noir Sur Blanc. Ce reportage de trois ans offre un regard à contrepied sur la catastrophe de Tchernobyl en racontant les amours et le passage à l'âge adulte de Yulia et ses amis dans la ville voisine de Slavutych.

Son nouveau reportage sur la décommunisation en Ukraine: Looking for Lenin ainsi que le livre éponyme publié en anglais par Fuel Publishing à Londres et en français par Noir Sur Blanc à Lausanne seront présentés en avant-première lors de la prochaine édition des rencontres d'Arles.

Niels donne également de nombreuses conférence et anime des ateliers consacrés à la photographie documentaire ou aux méthodes de financement pour les projets personnels des reporters freelance.

En Suisse, il poursuit différents projets à long terme donc Genève, sa Gueule, un projet élaboré avec le service Agenda21 de la Ville de Genève qui vise à poser un regard amusant, positif et constructif sur la diversité au sein de la ville. 

Le magazine L'Hebdo l'a désigné en 2015 comme un des 100 jeunes qui font l'avenir de la Suisse. 


Principales Récompenses

2016  Prix Rémi Ochlik Ville de Perpignan
2016  Swiss Press Photo, Photographe de l'année
2016  Swiss Photo Award
2015    Prix Focale Ville de Nyon
2015    Premier prix BAT Prix Photo 2015 & Prix du public
2015    Désigné par l’Hebdo comme un des 100 jeunes suisses qui préparent l'avenir du pays
2013    Prix Globetrotter World Photo
2010    Swiss Press Award, 2e place catégorie News